kolito

Bienvenue sur mon blog

27
mar 2018
Racisme : « National Geographic » fait son mea culpa
Posté dans Non classé par kolito à 9:17 | Pas de réponses »

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez nos et lutilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptes a vos centres dinterêts et vous permettre lutilisation de boutons de partages sociaux

Du racisme et des regrets Cest le bilan que dresse Susan Goldberg la redactrice en chef de National Geographic magazine americain de photographie et de fonde en 1888 apres epluche les cent trente ans darchives de la revue Elle explique que sa publication a decide de son « examen de conscience » a lcamion dun numero special sur le concept de « races »  « le principe même de races est une heresie scientifique et ne resulte daucune façon dune differenciation biologique » rappelletelle

Pour cela les collaborateurs du National Geographic ont fait appel a professeur d de l et dhistoire de la photographie a luniversite de Virginie De letude des archives du magazine il a tire deux conclusions enoncees dans leditorial :

« Jusque dans les annees 1970 National Geographic ignorait completement les personnes de couleur qui vivaient aux EtatsUnis ne leur reconnaissant que rarement un statut le plus souvent celui douvrier ou de domestique Parallelement a cela depeignait avec force reportages les natifs dautres pays comme des personnages exotiques souvent denudes chasseurscueilleurs sorte de sauvages anoblis tout ce quil y a de plus cliche »

« Stereotypes de la blanche occidentale »

Pour ses propos John Edwin Mason sappuie notamment sur lexemple dun reportage realise en en 1962 dans lequel aucun Noir sudafricain ne sexprime A la place les personnes noires representees sont des domestiques des ouvriers ou sont en train de

Il pointe aussi les « representations glamour des femmes insulaires du Pacifique » faites par le magazine les photographies sur lesquelles figurent des « autochtones non civilises apparemment fascines par la technologie civilisee des Occidentaux » Ou en<a href="http://informatique.pliggfra.com/1/annonces/4_multim-amp-eacute-dia/22_informatique/49353_dell-optiplex-755-dual-core-2ghz-2g-80g-ecran-17-amp-quot-.html »>core cette legende dans un reportage en datant de 1916 : « deux Noirs sudaustraliens : ces sauvages se classent parmi les moins intelligents de tous les êtres humains »

« Contrairement aux magazines comme Life explique John Edwin Mason National Geographic a tres peu fait en sorte que ses lecteurs depassent les stereotypes de la culture blanche occidentale poursuit leditorial (&) National Geographic na pas organise lemancipation des prejuges que son autorite aurait permis dorganiser »

Loperation dautocritique du National Geographic rappelle celle du New York Times Apres sêtre plonge dans ses archives et avoir constate que ses necrologies etaient essentiellement consacrees a des hommes blancs le quotidien americain a publie le 8 mars a lcamion de la Journee internationale des droits des femmes  telles que Diane Arbus Charlotte Brontë ou en<a href="http://informatique.pliggfra.com/1/annonces/4_multim-amp-eacute-dia/22_informatique/49353_dell-optiplex-755-dual-core-2ghz-2g-80g-ecran-17-amp-quot-.html »>core Ida B Wells  qui navaient jamais ete ecrites


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

LS |
hauteurs |
francaiss |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The blog of Nicolas
| Ni OUI ni NON
| elevator